C’est quoi la prévoyance ?

 Prévoyance

La prévoyance concerne les garanties en cas de décès, l’arrêt de travail ou encore l’invalidité.

Comme pour la santé, en prévoyance, nous sommes tous affiliés à un régime obligatoire qui apporte un premier niveau de garantie qui couvre partiellement la perte de revenu quand la maladie ou l’accident surviennent. Ce niveau de base peut être renforcé par des garanties complémentaires à adhésion facultative auprès de l’organisme de votre choix.

Quelles sont les prestations versées par votre régime obligatoire ?

En fonction de votre statut, de la nature de votre arrêt, de la durée d’indemnisation, le montant des prestations versées sera différent.

Exemple en cas d’arrêt de travail :

  • Si vous êtes fonctionnaire d’Etat et que votre arrêt fait suite à un accident ou une maladie (Congé Maladie Ordinaire), vous percevrez de la part de votre Régime Obligatoire, l’intégralité de votre traitement pendant 90 jours puis 50% à partir du 91ème jour. Pour ce type d’arrêt de travail, la durée d’indemnisation du régime obligatoire n’excédera pas 12 mois.

    Pour en savoir plus : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F490

  • Si vous êtes contractuel de droit public, vous percevrez pendant l’arrêt (sous conditions) des indemnités journalières (IJ) de la part de votre Caisse Prime d’Assurance Maladie (Sécurité sociale) qui ne couvrent pas la totalité de la perte de salaire. L’employeur pourra verser des indemnités complémentaires (suivant les dispositions conventionnelles mises en place).

    Pour en savoir plus : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N526

Ai-je vraiment besoin d’une prévoyance complémentaire ?

Un coup dur peut arriver n’importe quand et les prestations versées par le Régime Obligatoire ne compensent que partiellement la perte de revenus. C’est pour cela qu’il est important d’anticiper avant qu’un accident ne survienne.

Avez-vous pensé aux conséquences financières pour un arrêt de travail de longue durée ?

Comme nous l’avons vu précédemment, après 3 mois d’arrêt, un fonctionnaire ne percevra plus qu’un demi traitement. Pendant ce temps, les dépenses de la vie courante, elles, ne sont pas divisées par 2 (loyer à payer, frais d’électricité et de chauffage etc.)

En cas de décès ou d’invalidité ?

Les conséquences financières pour vous ou vos proches pourraient être encore plus importantes si vous ne disposez pas d’une couverture prévoyance complémentaire. C’est pour cela que nous vous recommandons Anticipa pour assurer la sérénité de vos proches pendant votre carrière professionnelle.

Pourquoi choisir l’offre de prévoyance complémentaire ANTICIPA ?

L’offre ANTICIPA Prévoyance, référencée par votre ministère, propose 3 niveaux de garantie pour faire face aux imprévus en offrant une solution complète en cas d’Arrêt de travail temporaire, Invalidité permanente ou de décès.

Les points forts de l’offre :

  • Une prise d’effet immédiate des garanties
  • En cas d’arrêt de travail, des indemnités journalières couvrant jusqu’à 95% de votre traitement
  • Un service d’aide au retour à l’emploi après un arrêt de travail longue durée
  • Un capital pour assurer l’avenir de vos proches

ANTICIPA Prévoyance vous offre également dès l’adhésion (et sans coût supplémentaire) des garanties d’assistance pour les coups durs et des services au quotidien.

Plus d'information sur notre page : https://anticipa.cnp.fr/offre