Vous pouvez adapter vos paramètres d'affichage 

Typographie & Animations
Taille du texte
Contrastes
Typographie & Animations
Taille du texte
Contrastes

Première rentrée d’enseignant : 3 conseils pour rester zen

 Décryptage

Des rentrées scolaires, vous en avez vécu plus d’une, mais cette année vous la vivez pour la première fois dans un nouveau rôle : celui du prof !

C’est bien ce dont vous rêviez en vous présentant au CRPE, au CAPES, au CAPET, au CAPLP ou à l’agrégation, ou encore en postulant comme enseignant contractuel… Mais voir se rapprocher votre première rentrée en tant que professeur s’accompagne forcément d’une certaine inquiétude. Voici trois conseils pour préparer cette étape en restant zen.

1- Se préparer à l’action

Quand les résultats d’admission tombent après des mois de préparation et de longues semaines d’attente, c’est le soulagement voire l’euphorie pour les lauréats des concours de l’enseignement. Vous pouvez enfin vous projeter dans les prochains mois et même dans les prochaines années ! Pourtant cette première rentrée reste floue : où allez-vous enseigner… et habiter ? Quelle(s) classe(s) vous sera/seront confiée(s) ? Ces questions trouveront leurs réponses assez tardivement. Comment donc préparer ses premiers cours et ne pas stresser dans ces conditions-là ?

Restons pragmatique : tant que vous ne savez pas si vous aurez une classe de petite section ou de CE1-CE2, de collégiens ou de lycéens, impossible d’établir une progression pour l’année. Il ne s’agit pas pour autant d’attendre de connaître son affectation pour se mettre au travail, d’autant plus que cette information vous conduira souvent à consacrer du temps à l’organisation de votre vie personnelle (voir plus bas).

Il est donc plus pertinent d’utiliser ce temps d’incertitude pour « vous préparer à préparer vos cours ». L’idée est de chercher, repérer et sélectionner les ressources (livres, sites internet, blogs, documents accumulés au cours de vos stages et de vos études) qui vous seront utiles en temps voulu. Quand vous en saurez plus sur votre poste, vous n’aurez plus qu’à vous référer aux dossiers et documents que vous aurez soigneusement organisés et classés. C’est un temps précieux de gagné pour être rapidement opérationnel dans sa préparation de cours !

Se préparer à l’action avant sa première rentrée en tant que prof, c’est aussi faire le plein d’énergie pour pouvoir carburer toute l’année ! En effet l’année de stage est intense, et vous sortez déjà d’une période tout aussi dense. Anticipez les risques d’une trop grande fatigue en vous accordant une véritable coupure : reposez-vous, détendez-vous, amusez-vous !

En revanche, ne prévoyez aucun week-end festif ni récréatif pour le mois de septembre : vous devez les garder disponibles pour pouvoir travailler. Rien ne vous empêchera d’improviser quelques sorties si vous pouvez vous le permettre, mais par précaution ne les fixez pas en avance.

2- Miser sur la pré-rentrée

Des journées d’accueil et de formation sont organisées dans toutes les académies à la fin du mois d’août pour accompagner les stagiaires vers la rentrée. La question des premières heures de classe y est généralement abordée. C’est aussi l’occasion de rencontrer d’autres stagiaires : créez des liens le plus tôt possible avec ces collègues qui partagent les mêmes préoccupations que vous. Échangez ensemble vos idées, vos ressentis et vos cours : l’entraide est un facteur déterminant pour rester confiant pendant cette année particulière.

Dernière grande étape avant vos premiers cours : la journée de pré-rentrée organisée au sein de votre établissement. Vous y découvrirez votre nouvel environnement pour l’année : oui ce moment peut se révéler stressant, mais tachez plutôt d’en mesurer l’intérêt pour le débutant que vous êtes et de vous en réjouir.

Le mieux est d’avoir pris contact avec votre chef d’établissement et, dans la mesure du possible, d’avoir pu le rencontrer avant cette journée. Ainsi vous aurez déjà découvert les locaux, en particulier votre/vos salles de classe, et obtenu de nombreuses informations pratiques.

Profitez alors du jour de la pré-rentrée pour entrer en contact avec vos collègues. Parmi eux, votre « tuteur terrain » sera votre interlocuteur privilégié, mais pas l’unique. Avec tous, montrez-vous souriant, curieux et ouvert. Prenez auprès d’eux le maximum d’informations, pendant les réunions organisées au cours de la journée, mais aussi de façon moins formelle pendant les pauses :

  • « Avec quelle séquence commences-tu l’année en 2de ? »,
  • « Quels rituels mets-tu en place en petite section ? »,
  • « Quelles œuvres fais-tu étudier cette année en 5e ? », etc.
La plupart de vos collègues seront ravis de vous répondre, en mémoire du « petit nouveau » qu’eux aussi ont été un jour !

3- Organiser sa vie personnelle

La vie d’un enseignant ne se résume pas à son métier… mais sa première rentrée a de fortes répercussions sur sa vie personnelle. Avant même de connaître votre affectation, il faut vous préparer à la forte probabilité de devoir déménager et donc anticiper les démarches à effectuer auprès de votre propriétaire actuel, de votre fournisseur d’électricité, etc.

Si vous avez le permis de conduire mais pas de voiture, pensez à vous en procurer une avant la rentrée : un stagiaire est souvent amené à faire des kilomètres car son établissement et son INSPÉ peuvent être éloignés l’un de l’autre.

Anticipez aussi les démarches administratives liées à votre nouveau statut de fonctionnaire stagiaire. En effet, lors des journées d’accueil de la fin août, vous devrez fournir les pièces nécessaires pour votre « prise en charge financière », c’est-à-dire le versement de votre salaire (https://anticipa.cnp.fr/publications/8/comment-comprendre-mon-bulletin-de-paye) ! Prenez aussi rendez-vous avec un médecin agréé qui constatera votre « aptitude physique » à l’emploi d’enseignant.

Enfin, en tant que personnel de l’Éducation nationale, vous devrez vous affilier au régime de sécurité sociale obligatoire auprès de la MGEN et souscrire à la mutuelle / complémentaire santé de votre choix : ANTICIPA de CNP Assurances figure parmi les trois offres référencées par le ministère (https://anticipa.cnp.fr/publications/10/secu-mutuelle-on-vous-explique-tout).

ANTICIPA est une offre référencée par le ministère de l'Education nationale, de la jeunesse et du sport mais également par les ministères de la Culture et de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'​Innovation

Découvrez l'offre sur notre page : https://anticipa.cnp.fr/offre


Pour aller plus loin

Je souhaite être contacté
par un conseiller

Entrez vos informations pour être contacté.
Civilité
Vous pouvez aussi nous écrire.
Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions règlementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en vous rendant sur www.cnp.fr/particulier/deja-assure, ou en contactant directement le service DPO par courrier (CNP Assurances - Délégué à la Protection des Données, 4 place Raoul Dautry, 75716 Paris Cedex 15) ou par courriel (cil@cnp.fr), vous pouvez également demander la portabilité des données que vous avez transmises lorsqu'elles étaient nécessaires au contrat ou lorsque votre consentement était requis. Vous disposez également du droit de prévoir des directives relatives au sort de vos données à caractère personnel après votre décès.

Je souhaite m'abonner à la newsletter Anticipa

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions règlementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en vous rendant sur www.cnp.fr/particulier/deja-assure, ou en contactant directement le service DPO par courrier (CNP Assurances - Délégué à la Protection des Données, 4 place Raoul Dautry, 75716 Paris Cedex 15) ou par courriel (cil@cnp.fr), vous pouvez également demander la portabilité des données que vous avez transmises lorsqu'elles étaient nécessaires au contrat ou lorsque votre consentement était requis. Vous disposez également du droit de prévoir des directives relatives au sort de vos données à caractère personnel après votre décès.